Bureau National de Club D12 du 29 décembre.

Compte rendu du Bureau National de Club D12 du 29 décembre.


Le Bureau National de Club D12 s’est réuni par zoom une dernière fois pour l’année 2020, le 29 décembre. A l’ordre du jour :

- Tour d’horizon politique.

- « Retex » du live du 21 décembre avec Didier Le Bret.

- Actions futures

- Divers.


Avant de commencer l’ordre du jour, le président Jean-Marie Cambacérès (JMC) comme à l’accoutumé, donna quelques informations. Il remercia tous les présents malgré la période de congés et de fêtes ainsi que Florence Ginisty qui a organisé cette réunion par zoom en l’absence de Florence Desazy (Flo).

Il donna quelques informations rassurantes sur l’état de santé de Wenceslas Baudrillart qui se remet peu à peu. Et informa le Bureau de l’arrivée de Maude Clavequin comme correspondante de la région Bourgogne-Franche Comté en tandem avec Jacques-Pierre Dementhon. Ils seront là tous les deux à notre prochaine réunion par zoom.

Il remercia aussi toutes celles et tous ceux qui avaient payé leurs cotisations (ou plus) dans la dernière ligne droite, ce qui nous permettra de faire face à toutes les dépenses engagées en 2020, notamment pour recréer un site performant. Notre trésorier André Lacombe nous a informé que quelques chèques étaient encore arrivés ce matin.

Il salua ensuite la présence de Wilfrid Pailhès qui sera notre correspondant en région Auvergne- Rhône Alpes avec Gérard Barras et lui laissa la parole pour se présenter. Après la présentation de Wilfrid Pailhès, le Bureau passa à l’ordre du jour.


1) Tour d’horizon politique.

JMC fit un rapide tour d’horizon international et national.

Sur le plan international il cita : le passage des pouvoirs aux USA, l’accord concernant le Brexit, les condamnations de 2 journalistes en Chine et en Iran, le projet d’accord d’extradition des Ouighours entre la Chine et la Turquie, la mort de 3 militaires au Mali…

Sur le plan national : la vaccination trop lente, la rencontre entre un conseiller d’Emmanuel Macron et Marion Maréchal, la profanation du cimetière de Fontainebleau, la mort des 3 gendarmes dans le Puy de Dôme.

JMC fit un rapide commentaire sur des sondages sortis récemment notamment l’indice de satisfaction d’Emmanuel Macron qui serait en hausse. Il rappela que c’était souvent comme ça en temps de crise et que, toutes choses étant égales par ailleurs, Winston Churchill avait une forte popularité à la sortie de la guerre mais fût battu aux élections qui suivirent. Il en profita pour lancer une idée pour l’avenir c’est de dissocier les 3 premières années du mandat Macron de l’année 2020 du coronavirus dans les analyses que nous ferons.

Enfin il confirma que la réunion de Créteil le 7 février aurait bien lieu ( si les conditions sanitaires le permettaient), bien que de nombreuses questions restent en suspens et que D12 envisageait toujours d’y participer.


Après cette rapide introduction, beaucoup de participants prirent la parole, notamment : Florence Ginisty, Geneviève Tapié, Daniel Régis, Philippe Dorthe et Jean Levain.

Les commentaires ont été surtout sur la situation nationale et sur la stratégie à l’approche des Présidentielles. Des informations préoccupantes furent portées à la connaissance du Bureau sur certains propos dans des boucles internes de groupes de réflexion des Engagé(e)s, allant à l’encontre de nos objectifs. JMC promis au Bureau de les signaler et rappela les positions du Club D12.

D12 rassemble toutes les sensibilités, nous avons soutenu François Hollande et soutenons son Bilan. Nous restons en relation avec lui et lui transmettons nos idées, puisqu’il a dit lui-même qu’il travaillait à un programme pour 2022. Mais nous n’avons pas à l’instrumentaliser, ni à être « plus royaliste que le roi » au stade actuel. D12 fait au mieux pour être prêt le moment venu sur le plan organisationnel et sur le plan des idées. Par exemple, notre proposition de militer pour une réforme de la Constitution et la création d’une vice-présidence, permettrait dès 2022 de présenter un tandem donnant plus de souplesse à ce que nous voulons construire.

Face aux « interrogations » d’un côté et à une « non- organisation » de l’autre, le renforcement de D12 peut être pour beaucoup la possibilité de continuer à réfléchir et à œuvrer pour leurs objectifs d’une manière collective et organisée dans les territoires. C’est une nouvelle opportunité que D12 dit saisir.

Pour clôturer provisoirement ce débat, JMC proposa d’adopter 3 décisions :

- critiquer la lenteur et la stratégie du Gouvernement pour la vaccination.

- Confirmer la participation de D12 à la réunion de Créteil du 7 février, en se fixant un objectif d’au moins 500 personnes.

- Renforcer D12 sur le plan quantitatif en se faisant plus connaître et en accueillant toutes celles et ceux qui veulent renforcer un pôle démocrate, social, écologique et républicain et qualitatif par une meilleure visibilité de nos propositions.


2) « Retex » du live du 21 décembre.

JMC rappela que D12 avait organisé un live avec Didier Le Bret sur notre nouvelle page Facebook sur le thème « Rendez les doléances » avec un animateur proposé par l’équipe de Didier le Bret. Le live a été vu par 1230 personnes ce qui était bien pour une « première » d’après Florence Desasy (Flo) qui l’avait organisé.

Plusieurs des présents prirent la parole à ce sujet : Florence Ginisty, Philippe Dorthe, Sylvie Royo, Geneviève Tapié et Marina Malbranque. Tous les intervenants insistèrent sur le fait que les idées de Didier le Bret étaient intéressantes, mais que le débat était ennuyeux car il n’y avait pas eu d’animation mais un monologue avec le journaliste Mahjoub qui était censé recevoir les questions des internautes et les poser à Didier Le Bret ( ce qu’il n’a pas fait) et censé aussi apporter un réseau qui pourrait retweeter pendant le live, alors qu’il n’y a eu qu’un seul tweet de sa structure et 2 ou 3 de l’association de Didier le Bret. Tout a reposé sur D12.

Philippe Dorthe proposa de revenir aux webinaires avec « Vues d’ailleurs » et de penser à l’avance à quelques thèmes. Florence Ginisty rappela qu’il faudrait renforcer la réactivité de D12 sur tweeter, Instagram et Facebook, quand nous serons sûrs la prochaine fois d’avoir une animation dynamique. Marina Malbranque fit remarquer que cette première avait mieux fait connaître D12, Didier le Bret ayant rappelé que nous étions présents sur tout le territoire.

JMC précisa qu’il était bien conscient de tout cela et qu’il faudrait améliorer tout cela sur le prochain, mais qu’il fallait persévérer sur la page Facebook de D12 car cela faisait partie d’une stratégie de visibilité et qu’il fallait pour cela être autonomes, durables et toujours avec le logo D12 pour être peu à peu identifié par les internautes et les média.

Le prochain live sera sur les questions internationales comme nous l’avions évoqué au dernier Bureau. JMC retient l’idée de trouver à l’avance 3 ou 4 thèmes, mais il faudra qu’ils correspondent aux positionnements spécifiques de D12.


3) Actions futures.

Dans les 6 semaines qui viennent avant la réunion du 7 février à Créteil, JMC proposa plusieurs actions à venir :

- Finalisation de notre organisation « numérique » : actualisation du site, application D12 sur portable, fiches sur notre stratégie dans les réseaux sociaux.

- Médiatisation de nos 22 propositions, programme des « lives » à venir (le prochain étant sur l’international), mise en place d’un système de communiqués aux media pour les prises de position importantes de D12.

- Travail de mise à jour des 1400 contacts du listing. Localisation géographique des membres. Dîtes à tous vos amis de s’inscrire sur le site.

- Il faut maintenant activer les correspondants régionaux. Ces derniers doivent se mettre en relation pour nous fournir dès que possible des contacts avec les media de leur région, et commencer à réfléchir à un correspondant par département de leur région.

- La cérémonie de vœux de D12 et le dixième anniversaire avec François Hollande en présentiel (les dates dépendront des conditions sanitaires) devront être organisés.

- Ainsi que l’AG 2021 des Amis du mas Mathieu (intégrant Club D12) pour nous donner une visibilité sur les actions et sur les finances nécessaires. Cette AG se fera sûrement par zoom et seront invités toutes celles et tous ceux à jour de leur cotisation.

Le Bureau valide toutes ces propositions.


4) Divers.

Jean-Marie Cambacérès rappela que 2021 serait une année « Mitterrand », avec plusieurs anniversaires notamment le 40ème de la victoire de mai 1981. Emmanuel Macron va chercher à s’approprier ces anniversaires pour se redonner une image de gauche à quelque mois de la présidentielle. Il ne faut pas lui laisser ce monopole. Nous devons penser avec toute la Gauche à des initiatives importantes. Beaucoup auront lieu à Paris. Club D12, fidèle à sa spécificité d’ancrage territorial, lance d’ores et déjà l’idée d’un parcours en régions sur les traces de Francois Mitterrand avec bien sûr : Jarnac, la roche de Solutré et Latché, mais des initiatives locales trouveront sûrement de nombreux autres lieux. Cette initiative aurait en plus une vertu pédagogique pour les jeunes générations.


L’ordre du jour étant épuisé la séance fût levée.

31 vues0 commentaire